Skip to content

Translations

Mm2 0916
Jason Hathaway celebrates win No.11 (Matthew Manor/ NASCAR)

Retour sur la course de dimanche: Saint-Eustache produit de l’action ininterrompue

Dans une course riche en action sur et hors-piste, le Lucas Oil 250 s’est avéré l’une des meilleures courses de la saison 2019, des essais du vendredi au drapeau à damier dimanche après-midi.

Lorsque le drapeau final est tombé une dernière fois à l’Autodrome Saint-Eustache pour la série NASCAR Pinty’s, Jason Hathaway y a marqué une victoire émotionnelle, quelques jours seulement après avoir ajouté un nouveau membre à sa famille. Volant la victoire à Kevin Lacroix et Alex Labbé, Hathaway est en bonne position pour terminer la saison sur un élan de vitesse et de victoires.

Dans la bataille aux points, Kevin Lacroix a quitté sa piste locale avec une avance de deux points en tête du classement, et se tourne maintenant vers les deux dernières courses sur des pistes où il a déjà dominé.

Andrew Ranger a vécu une période difficile en course avant de monter sur le podium après une fin de course surprenante. Il reste cependant du travail à accomplir afin de combler son déficit de deux points dans la course au titre serrée au possible.

« La voiture survirait beaucoup en début de course, mais l’équipe a réglé le problème avec de petits changements lors d’un arrêt aux puits. Nous sommes donc satisfaits d’une troisième place, » de dire Andrew Ranger après la course.

La série Pinty’s se déplace maintenant vers le sud de la frontière, au New Hampshire Motor Speedway (Loudon, New Hampshire, États-Unis) pour la 12e manche de la saison, sur une piste que Lacroix et Ranger apprécient tous les deux.

Alex Labbé ravi de sa course à l’avant du peloton

Depuis son retour à temps plein dans la série NASCAR Pinty’s cette année, Alex Labbé a connu une suite de courses pour le moins difficile. Bien qu’il cumule cinq top-5 sur neuf courses à ce jour cette saison, Alex Labbé n’as pas encore l’impression que son rythme rejoint celui de son année de championnat en 2017.

Alex Labbé a mené plus de la moitié de la course (132 des 250 tours), démontrant ainsi qu’il jouait pour la victoire et que lui et sa voiture ont retrouvé un rythme gagnant à temps pour les deux dernières courses de la saison.

« L’année a été difficile et nous ne pouvions tout simplement pas arriver à un rythme gagnant.Je ne sais pas ce qui s’est passé pour nous ralentir, le second jeu de pneus ou les amortisseurs, » a déclaré Alex Labbé.

Labbé avait frôlé la victoire à Vallée-Jonction et à Saskatoon, mais à Saint-Eustache, il était vraiment dans une ligue à part.

« Ça fait longtemps que nous n’avons pas été aussi dominants. Je sais qu’on va bientôt gagner une course, » ajoute Labbé.

Scott Steckly retourne derrière le volant

Au début de la semaine dernière, l’ex quadruple champion de la série Scott Steckly ne s’attendait pas à retourner au volant d’une voiture de course. Cependant, avec son client Alex Tagliani sur la touche avec un problème cardiaque, Steckly a pris le volant pour la première fois en quatre ans.

« C’était excitant, c’est sûr. Nous avons fait beaucoup de changements à la voiture pour essayer de l’améliorer. J’étais peut-être un peu rouillé, j’ai fait de mon mieux et l’équipe a travaillé très dur, » disait un Steckly satisfait après la course.

Le quadruple vainqueur de Saint-Eustache en carrière a terminé à la 11e place, démontrant qu’il possède encore le feu sacré en lui.

« C’était quand même une bonne journée de travail. Nous voulions certainement un meilleur résultat, mais nous y avons travaillé et obtenu le maximum possible de points pour Alex Tagliani, EpiPen et Rona » a ajouté Steckly

Mathieu Kingsbury réfléchit à son début et à son avenir en série Pinty’s

Mathieu Kingsbury, pilote de la série Late Model au Québec, a fait ses débuts en NASCAR le week-end dernier pour Kevin Lacroix et Lacroix Tuning. La recrue a fait preuve d’un excellent rythme à l’entraînement et a terminé dixième en course.

« Nous avons pris un bon départ et nous sommes restés sur le tour du meneur pendant une bonne partie de la course. J’aime vraiment mon équipe, je suis fier de tout le monde et je suis dans le top-10 pour mes débuts, je suis d’accord avec ça, » a dit Kingsbury.

Mathieu Kingsbury doit participer aux deux dernières courses Pinty’s de l’année et s’attend à de beaux résultats au Hew-Hampshire sur une de ses pistes préférées, le NHMS. Si ces deux dernières courses se déroulent bien, il est possible que Kingsbury passe à la série Pinty’s pour quelques courses en 2020, même pour une saison complète.

“Le but pour nous, c’est le top sept”, a ajouté Kingsbury. « Éviter les ennuis des autres est la clé pour nous afin de progresser dans la série Pinty’s, » de conclure la pilote-recrue en Pinty’s.